chagrinLorsque nous voyons les campagnes de publicité contre l'alcool au volant, notamment à l'intention des jeunes, nous avons tendance à voir périr celui qui a bu et pourtant ... ce n'est pas toujours le cas ! Et comme tout parent, nous ne pouvons nous empêcher de penser que cela pourrait arriver à nos enfants.  Lisez plutôt ce texte émouvant, ces mots ont été écrits par une journaliste ayant été sur les lieux de l'accident, ce sont les dernières paroles d'une jeune fille qui est en train de mourir ...

"Maman, je suis allée à une fête. je me suis souvenue que tu m'avais dit de ne pas boire d'alcool, alors je n'ai bu que du coca. Les autres me disaient que je pouvais, mais moi, je n'ai pas voulu, je me sentais vraiment fière de moi.

Maman, la fête tire à sa fin et tous s'en retournent chez eux. En montant dans ma voiture, je savais que j'arriverais saine et sauve à la maison, parceque tu m'as appris à être responsable.

Je démarre doucement. Mais en m'engageant dans la rue, l'autre voiture ne m'a pas vue et m'a frappée de plein fouet. Maman, étendue sur le pavé, j'entends un policier dire "l'autre chauffeur était ivre".

Maman, maintenant c'est moi qui paie. Je suis étendue là, mourante. Comment est ce possible ? Ma vie vient d'éclater comme un ballon. Il y a du sang partout, et c'est le mien. J'entends le docteur dire que je vais mourir bientot. Maman je veux seulement te dire : je jure que je n'ai pas bu. Maman, c'était les autres. Les autres n'ont pas réfléchi. Ils étaient probablement à la même fête que moi. La seule différence : il a bu et je vais mourir. Maman, pourquoi les gens boivent ils ? ça peut détruire toute une vie.

Maintenant, je ressens une vive douleur, tel un couteau. Maman, le gars qui m'a heurtée marche de long en large en titubant et je crois que c'est injuste. Je meurs et il ne peut que me dévisager. Quelqu'un aurait dû lui dire que l'alcool au volant, c'est criminel ! Si seulement, il l'avait compris, je serais encore en vie.

Maman, mon souffle se fait plus court et j'ai très peur. J'aimerais tant que tu sois là ... Maman, j'ai une dernière question avant de te dire aurevoir : "Moi je n'ai pas bu, alors, pourquoi suis je celle qui va mourir ?"

Ce texte est tiré du livre de Nicole CHAREST - Petites douceurs pour le coeur - tome I.

 

106

 

 Et vous, qu'en pensez vous ? Si vous êtes d'accord, alors cliquez sur "J'aime", "Tweet", "g+1" et laissez un commentaire dans l'encadré ci-dessous.

Vous aimerez certainement d'autres articles dans les catégories situées à votre droite.

Vous retrouverez  aussi d'autres textes sur la mort, le deuil sur le blog d'accompagnement au deuil :

"la vie pour l'éternité"