Nous sommes toujours tributaires de nos impératifs, du travail, des enfants, du ménage. Sachons établir des priorités sur ce qui nous rends vraiment heureux et profiter du moment présent, le reste n'a que peu d'importance ...

épousseter"Epousseter si vous le devez, mais ne vaudrait il pas mieux peindre un portrait ou écrire une lettre, préparer un gâteau ou planter une fleur, méditer sur la différence entre la volonté et la nécessité ?

Epoussetez si vous le devez, mais en avez vous le temps avec tous ces appels provenant de ces rivières qui vous invitent à nager, de ces montagnes à grimper, de cette musique à écouter, de ces livres à lire, de ces amis à chérir et la vie à vivre ?

Epoussetez si vous le devez, mais le monde vous attend dehors vous offrant à profusion le soleil qui brillera dans vos yeux, le vent qui caressera vos cheveux, un flocon de neige se déposant sur votre joue, une douce ondée pour vous rafraichir. Ce jour à jamais passera et ne reviendra plus.

Epoussetez si vous le devez, mais gardez à l'esprit que la vieillesse arrivera à son heure et que vous ne lui échapperez pas. Faites en sorte de ne pas avoir à dire : "J'aurais dû moins épousseter..."

Tiré du livre de Nicole CHAREST - Petites douceurs pour le coeur - tome I

 

Et vous, qu'en pensez vous ? Si vous êtes d'accord, alors cliquez sur "J'aime", "Tweet", "g+1" et laissez un commentaire dans l'encadré ci-dessous.

Vous aimerez certainement d'autres articles dans les catégories situées à votre droite.