Il n'est pas évident pour tout à chacun de trouver la paix en son coeur, le calme et la sérénité, lorsque nous sommes emmenés dans le tourbillon de la vie, ce texte de Pierre GUILBERT, vous y aidera peut être :

220px-Chaplin-Jeune_fille_à_la_colombe

Si tu crois qu'un sourire est plus fort qu'une arme,

Si tu crois à la puissance d'une main offerte,

Si tu sais regarder l'autre avec un brin d'amour,

Si tu sais préférer l'espérance au soupçon,

Si le regard d'un enfant parvient à désarmer ton coeur,

Si tu crois qu'être différent est une richesse et non un danger,

Si tu peux te réjouir de la joie de ton voisin,

Si pour toi l'étranger est un frère qui t'est proposé,

Si tu sais donner un peu de temps par amour,

Si tu es capable d'accepter qu'un autre te rende service,

Si tu crois qu'un pardon va plus loin qu'une vengeance,

Si tu sais chanter le bonheur des autres et chanter leur allégresse,

Si pour toi l'autre est d'abord un frère,

Si la colère est pour toi une faiblesse, non une preuve de force,

Si tu préfères être lésé plutôt que de faire du tort à quelqu'un,

Si tu crois que ce qui rassemble les hommes est

plus important que ce qui les divise,

Si tu estimes que c'est à toi de faire le premier pas plutôt qu'à l'autre,

Si tu partages ton pain et que tu sais y joindre un morceau de ton coeur,

Si tu sais accepter la critique et en tirer profit sans l'écarter et te défendre,

Si tu crois que l'amour est la seule force de dissuasion,

Si tu crois que la paix est possible,

Alors la paix viendra !

    - Pierre GUILBERT -

 

Né en 1924, cet homme, selon Marcel Brisebois, « a dû connaitre une grande souffrance (amputé de plusieurs doigts) et s'est fait une cuirasse pour être invulnérable. Il sait reconnaître ses hésitations, ses faiblesses et ses lâchetés. »

À l'époque de l'entrevue, il était curé de la paroisse de Saint-Thomas d'Aquin à Paris. Plongé dans l'action, il est aujourd'hui chargé de l’animation du S.R.V.F. (Service Régional des Vocations Féminines) en Ile-de-France, un organisme qui accueille et accompagne les jeunes filles en recherche.

En imprégnant toute la démarche d'accompagnement, cette ouverture au sens de l'Eglise, selon l'organisme, constitue plus qu'un simple point d'attention.

Bon pédagogue, il cherche à être clair, méthodique et à être compris. li est l'auteur de « La prière retrouvée » (Éd. Le Cerf, 1996).

 

 

Et vous, qu'en pensez vous ? Si vous êtes d'accord, alors cliquez sur "J'aime", "Tweet", "g+1" et laissez un commentaire dans l'encadré ci-dessous.

Vous aimerez certainement d'autres articles dans les catégories situées à votre droite.