Nous nous croyons les plus malheureux au monde, les informations négatives, la crise, les prix sans cesse en hausse etc ... renforcent cette croyance et pourtant nous ne sommes pas les plus mal lotis dans le monde, lisons plutôt et restons humbles :

556531_222929211147345_1600834409_n"Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes, tout en maintenant les proportions de tous les peuples sur la terre, ce village serait composé de 57 asiatiques, 21 européens, 14 américains (Nord, Centre et Sud) et de 8 africains.

Il y aurait 52 femmes et 48 hommes, 30 blancs et 70 non blancs, 30 chrétiens et 70 non chrétiens, 89 hétérosexuels et 11 homosexuels.

Six personnes posséderaient 59 % de la richesse totale, 80 vivraient dans de mauvaises maisons, 70 seraient analphabètes, 50 souffriraient de mal nutrition, 1 serait en train de mourir, 1 serait en train de naitre, 1 possèderait un ordinateur et 1 aurait un diplôme universitaire (oui 1 seulement !).

Alors :

- si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verront pas la semaine prochaine,

- si vous n'avez jamais été aux prises avec le danger d'une bataille, la solitude de l'emprisonnement, l'agonie de la torture, l'étau de la faim, vous êtes mieux loti que 500 millions de personnes aujourd'hui,

- si vous pouvez aller prier sans peur d'être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes,

- si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des vêtements sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre,

- si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et la monnaie dans une petite boite, vous faites partie des 8% les plus privilégiés du monde,

- si vos parents sont encore vivants et toujours mariés, vous êtes une personne réellement rare,

- et si vous lisez ce texte, vous ne faites pas partie des 2 milliards de personnes qui ne savent pas lire."

 

 

Et vous, qu'en pensez vous ? Si vous êtes d'accord, alors cliquez sur "J'aime", "Tweet", "g+1" et laissez un commentaire dans l'encadré ci-dessous.

Vous aimerez certainement d'autres articles dans les catégories situées à votre droite.